Comment s’est passé la révision de la Cartier Santos ?

On se retrouve pour cette nouvelle année avec une révision d’une petite Cartier Santos automatique. La montre est arrivée sur mon établi à l’arrêt et vous le verrez avec quelques dégâts à cause de l’oxydation. Je vous explique en détails comment s’est déroulé la révision.

Et en plus de la révision, j’aurais une petite annonce à la fin de cette article à propos du futur de Montre l’Heure. Alors bonne lecture !!!

L’histoire de la Cartier Santos

La montre Santos de Cartier, véritable symbole de luxe, voit le jour en 1904 grâce à l’ingéniosité de Louis Cartier. Destinée à son ami Alberto Santos-Dumont, pionnier de l’aviation brésilien, cette création avait pour objectif de faciliter la lecture de l’heure en plein vol. Pionnière dans l’univers des montres-bracelets, la Santos de Cartier est un témoignage de la modernité horlogère de son époque.

C’est en 1911 que la montre Santos fait ses débuts sur le marché, devenant rapidement l’une des montres mixtes les plus renommées au monde. Disponible dans différentes formes, dont l’octogonale et la carrée, elle s’érige comme l’une des créations horlogères les plus élégantes du XXe siècle. Son histoire riche et son design emblématique font de la montre Santos de Cartier une pièce maîtresse dans l’univers de l’horlogerie de luxe.

La révision

Avant de démonter

Abordons la Cartier Santos qui m’a été confiée. À l’arrivée, la montre est en état d’arrêt, l’aiguille des secondes reste immobile. Celle-ci est figée depuis un certain temps, et à ce stade, les dégâts internes restent à découvrir.

Le mouvement, un ETA 2670, est un petit calibre conçu pour les montres dames. Automatique, il présente une seconde centrale d’un diamètre de 17,5 mm (7,75 lignes), à peine plus grand que celui d’une pièce de 1 centime. Les composants nécessaires sont relativement accessibles en cas de remplacement.

L’habillage de la montre montre des signes d’usure évidents et est plutôt sale. Il est évident que la montre n’a pas bénéficié d’un nettoyage récemment. Et au vu des rayures visible, elle a été portée de manière régulière. Le jeu dans les maillons du bracelet est significatif. Cependant, du point de vue esthétique, je ne ferai aucune intervention. La demande initiale était simplement de procéder à la révision et au remplacement des composants nécessaires, sans plus.

Le cadran présente également des marques d’usure, avec des signes d’écaillage apparents. En retirant les aiguilles, j’ai pris des précautions supplémentaires pour éviter d’endommager davantage le cadran.

Le démontage

Le boitier étant un monobloc, le mouvement sort par l’avant. Simple à dire mais pas forcément à faire… C’est ainsi que j’ai rencontré quelques difficultés pour extraire la tige brisée. Il convient de préciser que cette tige est constituée de deux parties distinctes, nécessitant une traction soutenue pour les séparer et ainsi permettre l’extraction du mouvement. Après avoir exercé une force significative, j’ai pu constater la présence d’une oxydation prononcée à ce niveau, expliquant la complexité de l’opération de démontage.

tige santos 2670

L’oxydation semble persister depuis un certain temps, et des particules sont dispersées à divers endroits dans le mouvement. Je pense que ces particules, morceaux ou poussières peuvent être à l’origine de ce blocage constaté. Après avoir « forcer » sur le rouage, le mouvement est repartit. Il est probable que des saletés se soient logées entre les dents, perturbant ainsi le mécanisme et provoquant le blocage initial.


Effectivement, certains composants présentent une oxydation notable, et il sera probablement nécessaire d’en remplacer quelques-uns si la rouille persiste après le nettoyage.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment s'est passé la révision de la Cartier Tank?

Le nettoyage

Après le nettoyage, des composants portent encore des traces de rouille. Je prévois de les remplacer, disposant d’un stock. Attention à la longueur du mobile de seconde lors du remplacement, plusieurs versions existent.

Voici les composants que j’ai changé :

  • Les inverseurs (rouage automatique)
  • Le mobile de seconde et le mobile de moyenne
  • Le pont inférieur du dispositif automatique

En ce qui concerne l’habillage, comme vous pourrez le constater dans la vidéo, le nettoyage du bracelet a demandé un certain temps en raison de crasse excessive. Pour l’oxydation de la tige, j’ai frotté avec un stylo gratte brosse. le métal est bien

Le montage

Le montage s’est déroulé sans difficultés majeures. Malgré la taille réduite du mouvement, la conception des mouvements ETA est bien pensée, facilitant un assemblage rapide et aisé.

Une mise en garde : évitez de consommer trop de café avant de manipuler de tels petits mouvements. À plusieurs reprises dans la vidéo, j’ai une légère tremblote. Bien que je m’en sorte et m’y habitue, cela peut compliquer certaines opérations.

Après avoir posé le balancier et effectué les huilages nécessaires, il reste à procéder au réglage pour évaluer le comportement du mouvement.

Réglage

Pas eu grand chose à faire non plus de ce côté là. J’ai juste bougé un peu la raquette pour mettre à peine d’avance. L’amplitude était correct sans être au top non plus (environ 220° en verticale et 250/260° à plat).

Comme d’habitude, je laisse le mouvement tourner toute la nuit avant de le reprendre le lendemain (environ 18h/20h après). Cela permet aux huiles de se mettre en place et souvent l’amplitude est meilleure. Ca ne manque pas cette fois et l’augmentation est bien visible 260° en verticale et 280° à plat.

En ce qui concerne la marche sur 5 positions, les performances sont parfaites, avec un décalage de +3s/jour et un delta de 5s. Il y a une légère variation du repère sur une position, mais je ne vais pas m’attarder sur ce détail.

Pour ceux qui voudrait savoir comment régler un mouvement, n’hésitez pas à faire un tour sur cette vidéo. Cet article vous montrera comment régler une montre (la plupart des montres) et si vous souhaitez savoir utiliser et lire votre chronocomparateur, voici un article qui vous sera utile, ICI.

Emboitage

Encore une fois, tout s’est déroulé parfaitement. Le cadran est resté intact, et le nettoyage des aiguilles s’est effectué sans problème. Ainsi, je n’ai pas grand-chose à signaler. Une fois que la tige a été débarrassée de la rouille, la remise en place ne m’a posé aucune difficulté.

tige santos 2670

La vidéo

Comme d’habitude, retrouvez la vidéo qui complétera les détails de cet article. Pour toute question, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires, je répondrai avec plaisir. Et je m’abstiens de te demander une fois de plus de t’abonner, car si tu es ici, c’est que tu l’es déjà, n’est-ce pas? 😋

https://youtu.be/Y7n4GWDI5Rw

L’annonce

Nous concluons ainsi le premier article de l’année. Une petite annonce : la fréquence des articles passera à un tous les 15 jours en 2024 étant donné l’augmentation des révisions à faire et des projets en cours, je n’ai plus autant de temps.

Et comme je voudrais continuer à vous fournir le meilleur contenu possible, je vais réduire la cadence. Merci de votre compréhension et merci aussi de nous suivre depuis tout ce temps.

A très bientôt, et restez à l’heure !!! 😉

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!