Une Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin qui ne fonctionne plus…

On se retrouve pour une toute nouvelle révision, cette fois avec une magnifique Jaeger-LeCoultre. J’ai eu le privilège de recevoir cette superbe Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin, malheureusement en mauvais état. Au fil de cet article, je vais vous dévoiler en détail le déroulement de la révision ainsi que les problèmes auquels j’ai été confronté…

Jaeger-LeCoultre histoire brève

Je ne vais pas vous narrer toute l’histoire de Jaeger LeCoultre… Cela mériterait un article à part entière. Pour en savoir plus sur cette marque prestigieuse, visitez leur site officiel via le lien ci-dessous. Vous y découvrirez l’histoire fascinante de Jaeger-LeCoultre depuis 1833. Avec des vidéos captivantes sur la création de leurs montres et bien plus encore : Site internet officiel Jaeger-LeCoultre

Une Jaeger-LeCoultre mal en point…

Lorsque l’on m’a confié la montre, elle ne fonctionnait pas. Un petit sachet renfermant le rochet s’y trouvait, accompagné d’un post-it sur lequel était inscrit :

« Vis de rochet cassées ».

L’horloger qui avait jeté un œil n’avait malheureusement pas pu mettre la main sur les composants nécessaires. Par conséquent, il avait rendu la montre à son propriétaire. Cependant, au fur et à mesure de l’avancée de la révision, j’ai découvert d’autres petits détails qui n’avaient pas été signalés, et je vais vous expliquer cela en détail…

La révision

Démontage

Pour ce qui est du démontage, je dois avouer que j’avais un peu la pression. Sur ce genre de pièce, pas de place à l’erreur, le mouvement mesure seulement 1,85mm d’épaisseur alors vous imaginez bien la fragilité des pièces. Les composants coûtent vite cher et les dénicher peut être un vrai casse-tête.

Après avoir enlever le cadran, j’ai constaté que le couvercle de barillet n’est pas clipsé. Il est bien rayé mais surtout déformé.

En nettoyant les composants, j’ai découvert qu’il y a eu un peu de bricolage par le passé fait sur cette montre. Première surprise, il y a une bonne dose de colle sous le rochet. Rien de trop grave, un peu d’acétone et la colle est vite partit.

Pour le reste des composants, le nettoyage s’est fait très facilement. J’ai simplement nettoyé à l’essence C et comme les huiles n’étaient pas sèches du tout, le nettoyage a été rapide.

Assemblage

Une autre surprise qui m’a échappée lors du démontage, c’est la déformation d’une roue. J’ai repéré ce problème en observant le fonctionnement du rouage. Redresser cette roue s’avère assez délicat. Étant donné le décor sur les roues (cerclage et anglage), il est facile de laisser des marques en tentant une correction. Si vous souhaitez en savoir plus sur la marche à suivre, je vous invite à consulter cet article détaillé sur le sujet. cliquez ICI.

J’ai compris pourquoi le couvercle du barillet était dans cet état lorsque je l’ai assemblé. La personne qui a essayé de le remonter avant moi l’a complètement déformé en forçant sur le couvercle. J’ai dû légèrement aplanir le pourtour pour pouvoir refermer le barillet.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment faire la révision d'une montre Cartier Santos à Quartz.

Pour le reste, l’assemblage de ce calibre 849 est simple. Il faut être prudent et délicat pour ne pas marquer les pièces car le fond de cette Jaeger-LeCoultre est ouvert pour pouvoir admirer ce superbe mouvement. Et un tournevis mal taillé sur une vis bleue ou un coup de brucelle sur un pont se remarque très vite.

Un dernier point concernant le remontage de cette montre, les lyres… Je me suis dit : « C’est une Jaeger-LeCoultre, pas besoin de faire trop attention, les lyres devraient s’enlever facilement et rester en place lors de l’ouverture. » Eh bien, pas de chance, je ne sais pas si c’est normal, mais les quatre lyres sont sorties de leurs emplacements à un moment. J’ai mis une bonne trentaine de minutes pour les remettre…

Emboitage

Comme je l’ai mentionné plus tôt, le fond de cette Jaeger-LeCoultre est transparent… Il m’a fallu au moins une trentaine de minutes pour éliminer les traces et les petites poussières des deux côtés. J’ai même dû rouvrir le fond deux fois car il restait quelques impuretés visibles.

Petite anecdote : Pendant la pose du joint de la lunette, je me suis dit qu’il fallait que je dise dans la vidéo, de faire attention avec le joint. Si il touche le verre, la graisse silicone laisse de belle traces de gras… Et là, le joint se colle à mon doigts et retombe sur le verre. Donc c’est repartit pour un nettoyage de verre.😅

Le résultat

Une fois la Jaeger-LeCoultre entièrement remise en état, le résultat est extrêmement gratifiant. C’est une montre d’une élégance remarquable, où les moindres détails sont d’une finesse assez impressionnante.

En ce qui concerne les performances, je ne peux pas vous dire comment elle se comportait à l’origine, mais je suis plutôt satisfait du résultat. J’aurais peut-être pu affiner la précision chronométrique.

L’écart entre les différentes positions est de 25 secondes. Il persiste aussi quelques variations de la marches sur une même position, causées principalement par la roue encore légèrement voilée. Sachant qu’il n’est pas facile de trouver des composants en cas de perte ou de casse, je préfère ne pas risquer d’aggraver la situation. La montre indique l’heure avec une précision remarquable (+5 secondes par jour) sur six positions. Je n’ai pas pris le risque de la porter au poignet par peur de l’abimer involontairement. Mais je l’ai testé en la bougeant de position sur une période de 48h, et le résultat est très bon. Sachant qu’il n’y a pas d’aiguille de seconde, difficile de donner un écart mais il est très faible et la montre avance de quelques secondes.

Et en parlant de la réserve de marche, c’est nickel, elle est un peu plus de 36 heures, contre les 35 annoncées.

Voilà, nous en avons terminé avec cette révision, j’espère que cela vous a plu. Je vous laisse visionner la vidéo, et n’hésitez pas à laisser un commentaire, à partager ou tout simplement à laisser un pouce bleu pour nous encourager à poursuivre l’aventure sur Montre l’Heure. On se retrouve dès la semaine prochaine pour un nouvel article !

En attendant, soyez à l’heure !!!😉

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!