Comment faire la révision d’une montre Cartier Santos à Quartz.

On se retrouve aujourd’hui pour la révision d’une montre de la marque Cartier, modèle Santos à quartz. La dernière fois que nous avions parlé mouvement à quartz, on avait dû remplacer le mouvement d’une montre Cartier, non une Santos mais une Must. Mais il faut savoir que le mouvement à quartz n’est pas un mouvement jetable comme on le pense souvent. Eh oui, on peut tout à fait le réviser. Et normalement c’est assez rapide à faire, sauf quand on a des surprises…

C’est donc ce qu’on va vous montrer aujourd’hui, avec une, non même deux vidéos!

Etat des lieux de départ

C’est donc une montre modèle Santos de la marque Cartier et esthétiquement, on peut voir qu’elle a bien vécu. Il y a des marques, rayures un peu partout, sur la boite, la lunette et aussi le bracelet. Mais rien d’extraordinaire.

Cependant, il y a une tâche blanchâtre autour d’une des vis de fond. En regardant de plus près, j’observe une tache entre le fond et la carrure. Il me semble bien qu’il s’agit là de colle. Oui, de la colle. (Ca commence mal, moi qui pensais faire la révision dans la journée, 2jours max.

Pour la fonction de la mise à l’heure, pas de problème à priori.

Après ouverture de la boite (que j’expliquerai juste après) je constate que le mouvement est un peu sale. Les vis, les pierres ne sont pas en super état mais ça reste correct. Je vois surtout que la bobine est recouverte d’étain… Je ne l’ai jamais fait ou vu jusqu’à aujourd’hui, mais j’en avait déjà entendu parler.

J’ai eu vent que quand le fil de la bobine est sectionné, le fait de l’enduire d’étain permettrait (à vérifier) de la remettre en fonction. C’est une pratique que qui peut dépanner si ça fonctionne, mais reste à voir si ça a un effet sur la durée de vie de la pile…

Première chose avant de démonter, je change la pile. Et là, le mouvement tourne!!! C’est une bonne nouvelle. Mais le lendemain, la montre est arrêtée, elle a donc tourné une dizaine d’heure. J’espère à ce moment là qu’une révision suffira à relancer la machine!

Le démontage

Enlever la vis cassée

Comme je le pensais, la vis de fond autour de laquelle il y avait la tâche de colle tourne dans le vide. Elle a certainement été collée car, lors d’une précédente révision, la vis a dû casser dans le boitier. Sachant que le mouvement parait fonctionnel, je me suis d’abord penché sur ce souci avant de poursuivre.

Il fallait que je sache assez vite si je devais trouver un autre boitier ou pas. D’ailleurs, j’en ai cherché un sur Ebay et quand j’ai vu le prix (300euros), je me suis dit que j’allais tout tenter pour enlever cette vis. Et voici comment j’ai procédé :

Première soirée à percer

Je commence par enlever le surplus de colle avec les brucelles et je mets de l’acétone dans le trou où se situe le morceau de vis pour tenter de dissoudre la colle. Au bout de quelques minutes, je tente de faire tourner le morceau de vis avec une pointe et là bingo, je vois que ca tourne!!! Et bien non, c’est juste un effet d’optique. Le liquide qui reste dans le trou me fait croire que ca bouge mais pas du tout😅. Cette fois je plonge la carrure dans de l’acétone et je mets le tout aux ultrasons. Une heure plus tard, j’essaie à nouveau de faire bouger cette vis mais non, toujours pas…

Changement de méthode! Avec un outil en carbure très coupant (un burin modifié) j’essai de faire une fente pour y mettre un tournevis. Au bout de 5minutes, je me dis que je vais en avoir pour des heures avant d’avoir un résultat.

Donc changement de méthode : (en mode plus rien à perdre sauf 300euros). Je décide donc de percer dans la vis. Cette méthode est assez efficace et avec une perceuse à colonne, c’est très rapide. Faut-il encore avoir une perceuse à colonne…

Comme je n’en ai pas, je sors mon plus beau mandrin ainsi que le plus petit forêt que je trouve (diamètre 0.3mm). Et je commence à percer… Au bout de deux heures et demi, j’ai pas mal avancé mais au moment de faire une photo (pour vous), je ripe et je casse le forêt. Il m’en reste qu’un seul aussi petit et je n’ai pas le droit à une deuxième erreur. Une heure plus tard, j’en ai assez et j’ai l’impression que je n’en finirai jamais alors je m’arrête et je vais me coucher.

Deuxième soirée à percer

Le lendemain, je recommence et au bout de 2 minutes, je casse mon deuxième forêt😓. Je décide alors de passer à un diamètre plus grand mais il n’est pas très bien affuté et je n’avance vraiment pas. Je tombe alors sur une fraise dans mon outillage avec un diamètre vraiment juste par rapport à celui de la vis. Il faut que je sois bien centré par rapport au trou sinon je risque d’usiner le taraudage de la boite et de ne plus pouvoir mettre une vis… Je me lance. Cette fois, j’avance à grand pas. En trente minutes, j’arrive au bout et je finis par faire tomber le morceaux de vis bloqué.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment refaire le plaquage de boîtiers de montre ?

Il nous reste à voir si je n’ai pas trop endommagé le taraudage. Je mets une vis après avoir nettoyé le trou, pour essayer : VICTOIRE. Le premier filet du taraudage est mangé mais il en reste bien assez pour que la vis tienne. Et je peux donc passer à la suite.

Ouf, il était temps!

Révision de la montre Santos de Cartier

Maintenant ce problème de vis enfin résolu, je peux passer à la révision de ce mouvement de montre!

Comme je l’ai mentionné plus haut, l’intérieur de la montre est un peu sale et la bobine a été réparée, ou en tout cas enduite d’étain. Le mouvement a bien fonctionné quelques heures avec la nouvelle pile. Mais je ne sais pas du tout ce que ca vaut niveau fiabilité donc on va la garder en observation quelques jours après sa révision, pour s’assurer que le mouvement continue de tourner…

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, l’huile n’est pas sèche, il en reste de visible sur certain mobiles. Cela signifie que la dernière révision est « assez » récente mais que cela a été fait un peu à « l’arrache » (à mon sens) au vu de l’état général de la montre…

Ce mouvement ne présente que peu de pièces (une vingtaine sans les vis). Pour ce qui est du démontage, c’est très rapide. Il suffit donc de bien vérifier qu’il n’y ai pas d’autres soucis de composants et en 5 minutes la platine est à nue.

Le nettoyage

Mouvement

Même constat pour le nettoyage, c’est rapide.

L’huile n’a pas eu le temps de sécher donc un passage dans l’essence C de tous les composants et le tour est joué. Je n’ai pas mis la platine dans l’essence car il y a deux pieds-vis, ou plots qui présentent (il me semble) un « joint » en caoutchouc. Pour éviter de les dégrader, j’ai nettoyé la platine (qui était assez propre) aux endroits nécessaires. Principalement au niveau des pierres. J’ai nettoyé minutieusement l’intérieur des trous à l’aide d’une buchette en bois. Et en une quinzaine de minutes, tous les composants étaient prêts à être remis en place. Il y a, par contre, une petite subtilité pour nettoyer le rotor, je le passe dans le rodico, car, comme il est aimanté, il ramasse tous les petits copeaux et autres morceaux métalliques. Et si il reste des « saletés » dans sa denture, le mouvement va vite s’arrêter.

Habillage

Là aussi ça ne m’a pas pris beaucoup de temps. Il y avait de la saleté mais rien d’anormal par rapport à d’autre montres. J’ai passé la boite et le bracelet aux ultrasons, frotté au pinceau, et repassé aux ultrasons. C’est ressorti parfaitement propre. Donc il ne me reste plus qu’à faire l’assemblage et voir si cette montre fonctionne à nouveau et pour plus de dix heures cette fois!

Le montage

Comme pour le démontage, le mouvement s’assemble très rapidement. Il y a quelques points de lubrifications à mettre en place. D’ailleurs j’ai utilisé de la moebius 9010 pour le rouage et pour le mécanisme, il y a de la HP1300 pour tout ce qui tourne et de la 9504 pour ce qui est des points de frottements.

Après avoir posé les composants, je met la pile, et là suspens… J’attends quelques secondes et je vois le rotor tourner. Parfait, ça marche! On continue donc avec la pose du cadran et des aiguilles, l’emboitage et c’est déjà terminé.

Enfin presque, car au moment où j’écris, je n’ai pas encore reçu la vis et les nouveaux joints d’étanchéité. Alors en attendant, je vais observer si la montre fonctionne et tient dans le temps.

Conclusion

Après quelques jours, la montre Cartier Santos tourne toujours parfaitement.

Même si les mouvements à quartz ne sont pas ce que je préfère réviser, c’est toujours satisfaisant de faire fonctionner une montre à l’arrêt. J’espère que vous aurez appris de nouvelles choses et en attendant le prochain article, n’oubliez pas de nous suivre sur Insta, Facebook, TikTok et Youtube.

Sur ce, soyez à l’heure et à très vite!!

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...

2 thoughts on “Comment faire la révision d’une montre Cartier Santos à Quartz.

  1. Noucia says:

    Wahouuuuuu quelle expertise ! C’est précis et très bien raconté. Alors je je suis pas certaine de m’aventurer dans une telle manipulation/réparation mais je sais où trouver les bonnes infos en cas de besoin. Merci pour cet article 😁!

    Répondre

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!