Montre mécanique à remontage manuel de plus 50 ans

On se retrouve pour un nouvel article sur la révision d’une montre mécanique à remontage manuel. Elle faisait partie des 7 montres proposées dans cette vidéo. Cette montre, c’est la UNIC, avec son calibre Suisse Peseux 7000 malheureusement à l’arrêt.

Je vous détaille comment s’est passé cette révision ! Un simple nettoyage a-t-il été suffisant ?

Un peu d’histoire pour commencer

Le calibre Peseux 7000 est un mouvement de montre mécanique à remontage manuel développé par l’entreprise suisse Peseux SA. Il a été produit à partir des années 1960 et a été utilisé par de nombreuses marques horlogères suisses. C’est un mouvement de bonne qualité et avec des dimensions qui permettent d’avoir une montre très fine. Le mouvement fait 10.5 »’ soit 23.3mm de diamètre et ne fait que 2,5mm d’épaisseur.

D’origine, il a 42h de réserve de marche et une fréquence de 18000 alt/h et l’angle de levée est de 52°.

Concernant la marque, je n’ai pas trouvé énormément d’informations… La création de cette entreprise date de 1923, et se serait éteinte dans les années 60. Ca fait partie des nombreuses marques horlogères qui existaient à cette époque et qui ont disparue aujourd’hui. Mais on trouve encore quelques modèles d’occasion sur internet notamment.

Constat à réception

Premier constat, et pas des moindres, la montre ne fonctionne pas. Ou plus précisément, elle tourne mais seulement quelques secondes avant de s’arrêter. A première vue, je vois que les pivots de balancier sont intacts et qu’il n’y a rien d’inquiétant sur le reste des composants.

Esthétiquement, le boitier a bien vécu et il y a des impacts sur les cornes. En plus des coups, le plaquage Or manque un peu partout mais principalement sur les cornes.

Le cadran ainsi que les aiguilles ne sont pas en très bon état non plus. Enfin surtout les aiguilles, elles sont piquées. Il y a des grains sur la surface et je pense qu’elles étaient polies à l’origine.

L’état du cadran est correct mais à quelques endroits le vernis s’écaille.

Pour terminer, le verre est à repolir. Les rayures n’ont pas l’air très profondes, alors un peu de Polywatch devrait faire l’affaire.

Au démontage

Une fois toutes les pièces démontées, je n’ai vu aucun problème sur les composants à part quelques points d’usure. Mais pour une montre a remontage manuel de cet âge, elle est en bon état.

Il y a quelques traces d’usures sur et sous le pont au niveau du barillet. Et aussi à l’intérieur du barillet mais rien de bien méchant.

Les huiles du mouvement ont bien séché, et je pense que le dernier service réalisé sur cette montre remonte à une vingtaine d’année. Cette révision devrait suffire à lui redonner vie!

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment remplacer un mouvement à quartz sur une Montre Cartier

Et comme d’habitude, je vais faire le montage avec le ressort de barillet d’origine et je le changerai (ou pas) si les performances ne sont pas au rendez-vous!

Mouvement de montre à remontage manuel

Je n’ai rencontré aucun souci sur le montage du mouvement. Les pièces sont peu nombreuses et s’assemblent très facilement.

En ce qui concerne la lubrification, il n’y aura pas tous les points dans la vidéo. Si vous voulez en savoir un peu plus sur la lubrification, je vous invite à aller voir les quelques vidéos du défi 30 jours sur YouTube. J’ai fait 3 ou 4 vidéos sur le huilage de chaque partie d’un mouvement à remontage manuel. Et comme le Peseux 7000 est similaire à celui des vidéos, je ne l’ai pas détaillé plus que ca.

Performances

Les performances du mouvement sont plus que correctes. L’amplitude est meilleure que je ne l’aurais imaginé. Je n’ai même pas besoin de changer le ressort de barillet. La marche moyenne est de +6s/jr, ce qui est vraiment très bien. Il y a 25 secondes d’écart maximum entre toutes les positions, mais pour le temps que j’ai passé à la régler et l’âge qu’a cette tocante, je suis plus que satisfait. On verra une fois au poignet ce qu’elle donne réellement, mais je pense que j’en serais très content.

L’habillage

Le boitier a bien mérité un passage aux ultrasons. Je n’ai rien fait d’autre dessus mais le simple fait d’enlever la crasse lui a redonné un coup de jeune.

Au moment de la retouche du verre, il y eu un « souci ». Après avoir frotté 2 minutes avec le polywatch, j’ai vu une petite fissure apparaître… Le verre était déjà fragilisé à cet endroit et par conséquent, je dois en commander un nouveau.

J’ai quand même emboité la montre pour pouvoir la tester et après une journée au poignet, elle est parfaitement à l’heure. Comme il n’y a pas d’aiguille de seconde, j’aurais du mal à vous donner une dérive exacte.

J’aime beaucoup cette montre à remontage manuel, elle rends plutôt bien au poignet, malgré les manques de placage et les coups sur le boitier. Sa finesse est très agréable au porté. Je vous laisse regarder la vidéo de cette révision, alors sortez le pop-corn et bon visionnage!!!

Dites nous si ce genre de révision vous intéresse et aussi si vous préférez d’autres articles, n’hésitez pas à nous le signaler dans les commentaires. Vous pouvez vous abonner sur les réseaux comme  InstatwitterfacebookTikTok ou encore la chaine YouTube Montre l’heure en attendant notre prochain article!

Sur ce soyez à l’heure!!!😉et à très vite!

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!