Comment bien changer une pierre ou régler sa hauteur

Aujourd’hui on parle de pierres, on vous les avait présenté dans cet article ci : En savoir plus sur les rubis dans une montre. Cette fois on va un peu plus loin en vous expliquant comment changer une pierre sur un mouvement.

Il est possible, lors de la révision d’un mouvement, de trouver une pierre cassée ou même usée (trou mal rond). Il sera alors judicieux de procéder à son remplacement.

On vous à fait une vidéo sur ce sujet et en prime vous aurez quelques précisions dans cet article!

Pour cette fois, nous parlerons des pierres de mobiles, qui se trouvent sur la platine et les ponts. Pour les autres, pierre d’ancre et antichocs le sujet est un peu plus spécifique et mérite un article bien à lui.

Où trouver des pierres de remplacement

Changer une pierre sur un mouvement c’est bien, mais encore faut-il en avoir une pour la remplacer! Nous vous avions parlé de différentes solutions pour trouver des composants dans cet article ICI… Quand vous cherchez une pierre spécifique, pour la nommer, utilisez le nom du mobile associé et le nom du mouvement. Pour exemple : pierre du mobile de seconde, calibre 6497-1.

Si vous ne trouvez pas la pierre seule (ce qui est possible car il existe un nombre impressionnant de références), n’hésitez pas à chercher un mouvement H.S identique au votre ou simplement le pont ou la platine sur laquelle la pierre à changer se trouve.

Il est évident que si vous commandez un pont neuf, vous le mettrez simplement à la place de celui où il vous manque une pierre. Sauf si vous tenez à conserver votre pièce d’origine parce qu’elle est gravée ou présente une finition différente.

Avec quel outil?

Pour déchasser, chasser et régler la hauteur de la pierre, on aura besoin d’une potence à vis micrométrique et un assortiment de tasseaux/poussoirs qui vont avec.

Pour le principe, sur notre potence à vis micrométrique, il y a des graduations, chacune d’entres elles correspond à un déplacement de la broche (partie mobile) de 2 centièmes (0.02mm). Un tour complet de vis de la potence déplace la broche de 1mm.

En général on trouve des boites de tasseaux et poussoirs qui vont de 0.7mm à 3mm de diamètre.

Comme nous l’avion déjà dit dans notre guide sur l’outillage (n’hésitez pas à le télécharger gratuitement) un outillage tel que celui-là peut représenter un investissement, alors comme toujours pensez aux outils d’occasion.

Il est possible de trouver de l’outillage moins cher sur des sites que tout le monde connait… nous n’avons pas eu l’occasion de tester leur qualité (dès qu’on en a l’occasion on vous tiendra au courant évidemment!!). Si vous les utilisez n’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire pour en faire profiter les autres!!

Le choix du poussoir et du tasseau

Le choix du tasseau et du poussoir sera très important. Si vous les prenez trop petits vous risquez de casser la pierre, et s’ils sont trop grand, vous pourriez agrandir le trou, déformer, voir même arracher de la matière sur le pont ou la platine. Il est donc préférable de bien les sélectionner.

Pour déterminer quel poussoir sera le plus adapté, en le posant sur la pierre, son diamètre devra être légèrement plus petit que celui de la pierre.

Une fois le poussoir sélectionné, prenez le tasseau avec un diamètre légèrement supérieur à celui de votre poussoir. Par exemple, si vous avez pris un poussoir de 180, prenez le tasseau en 190 par sécurité.

Une fois j’ai dû changer la pierre d’un mouvement et en l’enlevant, je l’ai chassé dans un tasseau. La pierre faisait pile poil le même diamètre. Le tasseau était donc trop petit…😊

Cependant sur une platine ou sur un pont, il est possible de rencontrer des tenons ou des hauteurs différentes qui empêcheraient le bon positionnement de la pièce sur le tasseau. Dans ce cas il faudra adapter au mieux le diamètre du tasseaux à la place que vous aurez.

Ebat ou réglage de la position de la pierre

Qu’est ce qu’un ébat en horlogerie. C’est l’espace restant, ou le jeu qu’aura un mobile entre ses deux pierres. Suivant le mobile, l’espace devra être plus ou moins grand. Il est généralement compris entre 2 et 5 centièmes.

Pour la révision d’un mouvement, les pierres ne seront pas souvent à retoucher. Elles ont été réglées lors de l’assemblage du mouvement et ne sont pas censées bouger par la suite. Il est quand même nécessaire de contrôler l’ébat et de le peaufiner si celui-ci vous parait trop grand par exemple. Mais dans la majorité des cas ils seront déjà bons. Si vous êtes perdus, pas de panique, on compte bien éclaircir l’histoire des ébats prochainement!!

Si vous avez à faire à une pierre fendue ou usée et si elle est encore dans son pont ou sa platine, essayez de prendre un repère de la hauteur à laquelle elle se trouve grâce à la potence. Cela vous évitera d’y aller à tâtons et de perdre du temps au moment de poser sa remplaçante.

Si elle est manquante et que vous n’avez pas de point de repère, il faudra un peu de patience ou de la chance pour bien la placer du premier coup. Vous devrez probablement vous y reprendre à plusieurs fois pour la mettre à la bonne hauteur et ainsi que l’ébat soit le bon.

Une fois que la pièce est prise en sandwich entre le tasseau et le poussoir, vérifiez que le pont (ou la platine) soit bien droit avant de chasser la pierre… Sinon vous aurez une pierre de travers ce qui peux évidement perturber le bon fonctionnement du mouvement.

Voilà pour cet article, écrasez le pouce bleu en bas de cette page pour nous soutenir 😊. Si vous avez des questions, ou des remarques, n’hésitez surtout pas à laisser un commentaire juste en dessous et abonnez vous à notre chaine YouTube bien évidement!

Et soyez à l’heure…😉

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!

%d