Comment s’est passé le remontage de la Polerouter

Pour ce 50ème article, on vous parle du remontage de la Polerouter . C’est un petit article, car pas énormément de chose à dire et surtout on manque beaucoup de temps en ce moment… Y a du changement chez montre l’heure! On vous tiendra au courant et on fêtera le 100e article comme il se doit avec vous c’est promis!!

Lien application pole router Universal Geneve Polerouter – Apps on Google Play

Le remontage complet de la Polerouter

Avant de commencer le remontage de cette belle polerouter, on a fait un nettoyage du mouvement et de l’habillage.

Comme on vous l’a évoqué lors de l’article sur le démontage, il n’y a que très peu d’usure des composants. La seule chose qu’il y aurait à noter c’est vraiment l’esthétique, les ponts sont assez rayés. Elle à été un peu maltraitée lors de révisions.

Le mouvement

Le remontage du mouvement a été effectué sans changer le barillet. Juste un bon nettoyage et hop, on teste.

Malheureusement, et c’était à prévoir, l’amplitude est un peu trop faible. Par conséquent les résultats chronométriques ne sont pas au rendez-vous. Mais on a quand même constaté une nette amélioration par rapport au test effectué avant le démontage.

D’ailleurs, lors du démontage, l’angle de levée utilisé n’était pas le bon… On avait un angle de 50° à la place des 52°, ceci dit cela n’aurait pas changé grand chose. L’amplitude était vraiment mauvaise…

Donc pour le réglage, il sera peaufiné une fois qu’on aura trouvé un ressort de barillet adéquat. Le repère demandait aussi un peu de travail, on l’a laissé tel quel pour le moment. Cela ne perturbe pas énormément les résultats et le balancier se lance après quelque tours de couronne. Sachant que c’est une montre qui restera entre nos mains, ça ne nous dérange pas plus que ça.

Il manquait aussi deux vis qui maintenaient la plaque pour le quantième, nous en avons retrouvés deux qui conviennent. Il en manquait également une troisième qui fixe le cadran. Pour celle-ci aussi j’ai trouvé, sauf qu’il a fallu diminuer légèrement le diamètre de la tête de vis qui ne rentrait pas. Donc cette fois, il ne manque plus rien.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment s'est déroulée la révision de la Zénith ?

Pour le remplacement des vis j’ai un stock que j’ai accumulé lors de ces dernières années en achetant des lots de pièces puis d’autres récupérées lorsqu’un mouvement est HS et qu’il finit pour pièce.

Le remontage de la Polerouter est évidemment suivi de son emboitage…..

L’habillage :

Rien à dire de particulier sur l’emboitage, tout s’est bien passé et on vous fera une vidéo spécifiquement dédiée à l’emboitage bientôt! Quelques petites choses à noter sur les différentes parties de l’habillage cependant :

  • Le boitier

Il y aurait du boulot à faire dessus. Il y a de gros impacts au niveau des cornes mais comme nous n’avons pas le matériel nécessaire (cela viendra avec le temps), nous n’y avons pas touché. Un simple nettoyage de la boite aux ultrasons. Ceci dit, un bon polissage serait le bienvenu.

  • Le cadran

Le cadran a assez bien vieilli au vu de ce qu’a subi le mouvement. Il est un peu patiné et des craquelures sont visibles (de très près) au niveau du centre. Juste à un endroit, un point jaune est visible, un petit impact qui laisse apparaitre la matière sous la peinture. Mais cela fait tout le charme de cette belle vintage!!

  • Le verre

Nous avions pensé à le changer mais nous nous sommes rendu compte qu’il était d’origine et ciglé Universal Genève… Donc on a frotté au polywatch et la plupart des rayures ont disparu. Il reste les plus gros défauts tout de même bien atténués.

Pour finir

Après l’avoir porté pendant 48h environ et malgré les résultats chronométriques peu performants… la montre est assez précise, on a pas constaté de grosse dérive. Reste à la tester sur plusieurs jours pour voir ce qu’il en est vraiment. Mais pour le moment, nous sommes assez satisfait. Il ne restera plus qu’à retrouver un ressort de barillet pour une plus grande précision.

Evidemment, une fois n’est pas coutume, on vous laisse là la petite vidéo du remontage mouvement! N’hésitez pas à commenter, vous abonner et bien sur cliquer sur le pouce bleu jute en dessous de l’article ⬇️ pour nous soutenir!!

Alors jusqu’à la prochaine, soyez à l’heure!! 😉

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...

1 thought on “Comment s’est passé le remontage de la Polerouter

  1. Ravelli says:

    Bonjour, je dis ça je dis rien mais vous pourriez me trouver et me poser couronne et tige sur l’Univers Genêve Polerouter de mon père ? J’y tiens énormément et je ne connais personne qui puisse le faire. Bouteille à la mer…

    Répondre

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!