Comment faire briller une vis de montre rouillée

Parfois, on révise une montre et certaines vis mériteraient bien un petit rafraichissement. Alors aujourd’hui on se retrouve pour un petit tuto, ça changera des révisions de montres et ça faisait longtemps!

On va voir dans cet article comment redonner un coup de jeune à une vis de montre un peu fatiguée.

La vis

Sans la vis, il serait bien compliqué d’assembler tous les éléments nécessaires aux mécanismes que l’on connait aujourd’hui. L’horlogerie adopta la vis comme moyen de fixation des composants dès la Renaissance.

La vis se compose de deux parties :

  • La tête : la partie sur laquelle on viendra agir avec le tournevis.
  • La jambe : c’est la partie entièrement ou partiellement filetée.

Les différentes formes de la vis de montre

Il existe une multitude de formes de vis avec chacune une fonction bien spécifique.

Forme de vis

  • La vis cylindrique : la tête de cette vis est un cylindre, d’où son nom. Elle est régulièrement employée pour maintenir les ponts sur la platine ou encore le mouvement dans la boite de montre.
  • La vis conique : sa tête (vue de profil) est conique. Elle sert évidemment à maintenir deux pièces entres elles, mais aussi, elle a l’avantage de positionner une pièce en plus de la fixer.
  • La vis à portée : la partie supérieure de la jambe de cette vis n’est pas filetée. Le composant qui sera pris en sandwich entre la tête de cette vis et sa partie vissée sera libre. Comme la vis de cliquet par exemple, la vis est vissée dans le pont de barillet mais elle laisse le cliquet tourner en garantissant un guidage adéquat. Elle fera fonction d’axe.
  • La vis pas à gauche : C’est une vis qui va se visser dans le sens inverse des autres. Pourquoi? Tout simplement pour éviter qu’elle ne se dévisse lorsqu’elle est en contact avec une roue qui tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (très souvent la roue de couronne). Grâce à son pas inversé, la vis restera bien en place.

Forme de têtes de vis

Le dessus de la tête de vis peut prendre deux formes différentes :

  • La vis à tête plate : Comme son nom l’indique, le dessus de la tête de cette vis est vraiment parfaitement plat.
  • La vis à tête bombée : Le dessus de cette vis sera plus ou moins bombé. Pas plus compliqué que ça.

L’empreinte

L’empreinte c’est la partie où l’on va insérer le tournevis. La majeur partie du temps la fente est droite et il faut utiliser un tournevis plat. Quelques fois on rencontre des empreintes cruciformes notamment sur les mouvements à quartz et bien plus rarement sur les mouvements mécaniques.

Mais l’empreinte peut prendre une multitude de formes.

On peut voir des empreintes bien spécifiques comme les vis en H de chez Hublot, ou d’autre avec des trous en remplacement de la fente. Au delà de donner l’identité d’une marque au premier coup d’œil, ces vis bien spécifiques peuvent êtres pratiques à visser et craignent moins d’être marquées par un tournevis plat qui glisse de sa fente. Mais évidemment, elles nécessitent une mèche de tournevis spécifique, sinon il sera difficile de les faire bouger…

La retouche de la vis à tête bombée

Pourquoi je vous fait un tuto seulement sur une vis à tête bombé?

  1. C’est la retouche de tête de vis la plus facile à faire
  2. Refaire une vis à tête plate, déjà, nécessite de l’outillage que je n’ai pas encore, comme un bloc de zinc et de la diamantine. Ensuite il faut savoir refaire le bloc de zinc… Et pour finir, c’est un coup de main à prendre mais c’est pas une opération facile non plus…
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment polir un verre de montre et supprimer les rayures

Je vais vous expliquer comment je procède avec peu de matériel pour un rendu tout à fait satisfaisant sur ces fameuses vis à tête bombée!

L’outillage

+ Une pince aux vis ou un mandrin.

+ Du papier micro-abrasif, du 30 microns au plus fin possible, pour la vis de la vidéo, j’ai travaillé avec 4 papiers. Je vous donne des estimations au niveau des grains, je n’avais que des chutes à ma disposition sans aucunes annotations, ne faites pas comme moi, notez bien le grains au dos de votre papier.

  • Le papier BLEU 20 ou 30 microns
  • Le papier rose 6 ou 3 microns
  • Le papier jaune 1 ou 2 microns
  • et le dernier entre 0.1 et 0.5 microns

Forcément, suivant la retouche à faire, on commencera avec un papier plus ou moins fin. Pour enlever l’oxydation sur la vis de la vidéo, j’ai commencé avec du 30 microns mais du 15 devrait suffire.

La pratique

Je commence par mettre la vis dans la pince et je pose le premier papier (le plus gros grain) sur ma place de travail. Ensuite j’amène la pince verticalement sur le papier. De ma main gauche, je maintien l’extrémité de la pince (à la verticale, comme pour un tournevis) avec un doigt, et de l’autre main, je fais des petits cercles sur le papier avec ma vis qui est dans l’outil.

Pour pouvoir retoucher toute la surface de la tête de vis, il faut varier la taille des cercles.

Avant de passer au papier plus fin, je nettoie les résidus d’abrasif et de matière sur la vis.

Ce sera d’autant plus important au moment de passer aux deux derniers papiers. Car une fois que la surface commence à être bien polie, la moindre petite raye se voit immédiatement. Les résidus d’un papier à plus gros grain pourraient faires de nouvelles rayures. Et il serai dommage de tout recommencer…

Pour nettoyer la vis, je la tamponne dans un morceaux de rodico et je termine par un trempage dans l’essence. On peut aussi entre 2 sessions sur le même papier, nettoyer ce dernier en passant un chiffon imbibé d’alcool par exemple, directement sur le papier.

Une fois ma vis bien nettoyée, je passe au papier suivant.

Donc après avoir travaillé avec les différents papiers, ma vis est théoriquement nickel. Sur celle de la vidéo, la fente de vis était en bon état. Mais il arrive souvent qu’elle soit marquée lors de précédentes révision. Les tournevis non adaptés ou mal aiguisés, sont souvent la cause de ces vis abîmées. Il faudra donc lors du remontage prendre soin de bien refaire vos tournevis pour éviter d’endommager ou d’aggraver la situation.

Comment retoucher ses brucelles et tournevis : Méthode ⋆ Montre l’heure (montre-l-heure.fr)

Conseils…

Vous pouvez poser votre papier sur une surface assez molle. Pour la vidéo, j’ai utilisé une lingette en coton (type lingette bébé sèche). Le papier se déformera donc légèrement au passage de la vis et épousera bien mieux la forme bombée de la vis.

Durant tout le temps de travail, je vérifie régulièrement la tête de vis pour contrôler la retouche. Si je vois que l’extérieur de ma tête de vis est plus abimé, je vais continuer les rotations en agrandissant la taille de mes cercles. En faisant cela, la vis sera plus penchée sur le papier et c’est donc la partie extérieur de sa tête qui sera au contact du papier. Et au contraire, si je constate que le centre de la vis mérite d’être un peu plus travaillé, je ressert mon geste et fais de plus petit cercles. Il faut bien alterner pour avoir une surface uniforme.

Un dernier petit truc… N’insiste pas trop quand même pour ne pas diminuer l’épaisseur de la tête de vis (surtout avec les premiers papiers). Ca pourrait se voir par rapport aux autres vis du mouvement. Et à force d’insister, vous risqueriez d’avoir des soucis concernant la profondeur de l’empreinte…

Voilà pour le tuto! J’espère que vous arriverez à refaire une beauté à vos vis de montre. En attendant de nouvelles astuces, tutos, ou révisions, abonnez vous sur les différents réseaux comme Instagram, Facebook et TikTok, sans oublier notre chaine Youtube! Laissez des commentaires et pouces bleus, ça donnera de la visibilité à la chaîne et nous aidera pour la suite.

Sur ce, soyez à l’heure!!! 😉

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...

6 thoughts on “Comment faire briller une vis de montre rouillée

  1. Sarah says:

    Merci pour cet article ! Je vais le conseiller à mon compagnon qui est fan de montres. Je viens de découvrir ton blog et je suis quelqu’un de manuel aussi. C’est vraiment chouette de partager ce genre de conseil. Merci encore !

    Répondre
    1. timcam says:

      Merci pour ton commentaire, on est toujours heureux de savoir que nos expériences peuvent aider quelqu’un!

      Répondre
  2. Marlène says:

    Article intéressant, je me rends compte qu’il faut faire preuve d’une grande minutie pour manier ces petits objets… ce qui n’est pas mon fort ! Mais ton article m’aide à comprendre comment ça marche alors merci 🙂

    Répondre

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!