Comment s’est passé la révision d’une montre oméga vintage pour femme de 1975

Aujourd’hui on vous explique comment s’est déroulé la révision de cette petite montre Omega pour femme. Pour quelle raison étrange elle ne fonctionnait plus et comment elle se porte après une petite remise en forme!

Cette petite Omega…

Pour la petite histoire, je l’ai trouvée dans un lot de montres en tout genre il y a environ 10 ou 15 ans. Après une révision à ce moment là, elle a été portée pendant plusieurs années sans problème. Puis un jour, c’est la chute… Et malheureusement, elle ne fonctionnait plus. Elle est resté dans un tiroir jusqu’à aujourd’hui, pour cet article.

J’ai découvert en tapant le numéro de série gravé sur le mouvement sur internet, son année de production. Et cette petite mamie date de 1975, bientôt le demi siècle!

C’est une toute petite montre Omega pour femme, dotée d’un minuscule mouvement qui fait environ la taille d’une pièce de 1 centime d’euro… Imaginez la taille des composants!
C’est un calibre Omega 625, 7 lignes 3/4 (ou 17.5mm de diamètre) qui bénéficie d’une réserve de Marche de 30h.

L’organisation de son mouvement est très proche de celui du ETA 6497 qu’on vous a déjà détaillé.

Le constat

Une fois le fond ouvert, au premier coup d’œil rien de laisse croire à de la casse… Tant mieux car, après cette belle chute, les pivots du balancier auraient pu être endommagés. Tout a l’air libre mais le balancier tourne très lentement et s’arrête très vite. Alors passons aux choses sérieuses.

En voulant enlever le cadran, les souvenirs reviennent… J’aperçoit un « truc » blanc entre le cadran et le mouvement.

C’est moi, qui avait fait sa révision il y a de ça des années et les pieds de cadran étaient cassés. J’avais donc posé du scotch double face pour maintenir le cadran au mouvement…

Avec le temps, la colle du scotch s’est étalée sur le mouvement. Cette colle s’était mise dans la pierre d’un mobile et avait également collé la roue des heures… Donc forcément plus rien ne tournait.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment rendre une aiguille de montre phosphorescente à nouveau

Mise à part ce « détail », pas d’autres dégâts à déplorer sauf un léger début d’oxydation au niveau de la tige de remontoir, mais vraiment pas grand chose.

Le remontage

On vous a fait une vidéo du démontage et remontage complet de cette montre. Durant cette révision, rien de spécial à dire sauf que ce mouvement est vraiment petit et que c’est pas une mince affaire à filmer…

Ensuite, on passe au réglage et les premiers résultats sont encourageants. L’amplitude est très bonne et le réglage de la marche est assez satisfaisant. Une retouche du spiral a été nécessaire pour améliorer la précision de ce mouvement.

Le plus délicat, est de reposer le cadran… Comment faire? En ayant constaté la très bonne tenue du cadran sur le mouvement, j’ai refait la même chose, mais en mieux! J’ai donc disposé différemment deux morceaux de scotch double-face, pour que la colle ai moins de chance de toucher les composants en attendant de retrouver un cadran en bon état ou de refaire les pieds du cadran.

Comme le scotch est un tout petit peu plus épais que celui que j’avais utilisé à l’époque, la place qu’il me reste pour poser les aiguilles est d’autant diminué. J’ai dû bien vérifier l’espace entre les aiguilles car il y a moins de sécurité.

Une fois ceci fait, un passage de la montre sur l’appareil de contrôle nous indique que ce mouvement se porte très bien pour son âge…Elle est repartie pour quelques années!

Pour finir

Le collage au double face n’est pas des plus « horloger » mais sans matériel à disposition, il est difficile de faire quoique ce soit. Des collègues m’ont cependant soufflé des astuces pour remettre des pieds de cadran. Alors on pourra les tester dans un avenir proche et vous en faire part.

Voilà voilà, vous savez tout! Alors soyez à l’heure et si vous passez sur notre chaine YouTube n’oubliez pas de vous abonner et de cliquer sur le pouce en l’air!!

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!