Comment la révision d’une montre homme Yema a mal tourné

Aujourd’hui, on vous a fait un mini article pour introduire la vidéo du démontage d’une montre Yema pour homme. D’abord on vous fait un petit topo historique sur la marque et on vous explique le début de la révision de notre Yéma Wristmaster. Ou comment tout allait bien avant le petit incident…😉

Yema

Monsieur Henry Louis Belmont fonde la société Yéma à Besançon en 1948. Et cette marque se fait connaitre grâce aux montres anti-choc en 1950, puis en 1952 avec le premier chronographe automatique Français.

Dès 1953, Yéma sera un des premiers à proposer des montres utilisables en plongée et pouvant descendre jusqu’à 200m de profondeur. En 1963 la Yéma Superman, étanche à 300m équipera les pilotes de l’armée de l’air française. La Rallygraf et la Yachtingraf voient le jour en 1966 et orientent les projecteurs sur cette marque alors en plein essort.

Au vu de sa fiabilité dans la montre technique, la Spationaute de Yéma sera en 1982 la première montre francaise à décoller pour l’espace. La Spationaute 2 suivra en 1985 et accompagnera Patrick Baudry dans la navette Discovery. Et enfin en 1988, Jean-loup Chretien investira la station orbitale Mir avec, au poignet, la Spationaute 3.

Entre temps en 1986 Jean-Louis Etienne, lors de son ascension de 800km vers le pole nord, se fiera à la North Pole. Puis le modèle Odysée, équipera l’année suivante, Nicolas Hulot et Hubert de Chevigny durant leur expédition vers le pole nord en ULM.

Quel palmarès!!

A partir de 1982, la marque Yéma changera de propriétaires, et dès 1988 sa popularité sera ébranlée.

Après de nombreuses péripéties Yema redeviendra française en 2009 et se réinstallera à Morteau dans la berceau de l’horlogerie française, non loin de là où elle fut créée.

Depuis 2009 Yéma propose des calibres « maison », d’abord le Calibre MBP1000, puis ensuite les calibres Yema 2000 et 3000.

En 2017, une collaboration entre Yema et le CNES donnera naissance au modèle Spacegraf en l’honneur de la mission Proxima. Encore une épopée spatiale pour Yema! Si l’histoire de la marque vous intéresse et pour plus de détails, je vous invite à cliquer ICI.

Notre Wristmaster

Cette montre homme de chez Yema s’est faite oublier dans une boite depuis une bonne quinzaine d’année… Le mouvement n’était déjà plus dans son boitier quand on a commencé la révision. Son mouvement, un Jeambrun 26D, fabriqué en France, à Maiche dans les années 60-70, est à remontage manuel et possède une seconde centrale ainsi qu’un calendrier à guichet positionné à 3H.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Une montre mécanique pour moins de 100 euros : bonne ou mauvaise surprise ?

Celle-ci est donc vintage! Mais Yema a fait une réédition du modèle Wristmaster en 2021. Remettre au gout du jour un modèle emblématique pour raviver la flamme de Yema et le faire vivre grâce au mouvement automatique Yema 2000. Un joli exemple de néo-vintage!

Etat des lieux

Sur notre mouvement, plus tout jeune donc… avant même de démonter quoique ce soit, on a pu constater qu’il manquait la chaussée et l’axe de l’aiguille des secondes était cassé. La commande d’un mouvement d’occasion pour une quinzaine d’euros a été nécessaire afin de remplacer les composants déjà manquants ou abimés. Le reste du mouvement semble juste encrassé. Le balancier tourne bien. Le mouvement manque d’amplitude mais au moins, les pivots sont en état.

Le démontage de ce mouvement est vraiment simple. Il ne comporte pas énormément de composants et son organisation est assez basique.

Aïe…

Et oui!!! C’était trop simple. Lors de la prise de photos pour cet article, un incident s’est produit.

Le boitier d’éclairage est tombé sur l’ensemble des composants.

  • Premier constat avec photo à l’appui, le balancier est planté dans la lampe mais heureusement son pivot est intact malgré le choc. 🙏
  • Ensuite la roue d’échappement est pliée, et l’axe d’un autre mobile est dérivé.

Bref, pour résumer, très mauvaise fin de journée...

Par chance, je vais pouvoir récupérer ces composants sur le mouvement acheté pour la chaussée et le mobile de seconde. Il ne reste plus qu’a tout nettoyer et faire le remontage.

Voilà pour les petites aventures de montre l’heure avec cette montre Yema. On vous prépare la suite de la révision pour bientôt, en attendant, n’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux et de vous abonner à notre chaine Youtube!!!

La suite ICI : Yema Wristmaster vintage : la suite de la révision

On vous dit pas d’être à l’heure, on est souvent en retard en ce moment!!😁

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!