Comment désemboiter une montre mécanique homme

Aujourd’hui on démonte une montre mécanique homme. Cet article sera la première partie d’une révision sur une montre qui nous a été confiée. Evidement cet article est accompagné d’une vidéo juste ICI, histoire que vous ayez un visuel!

C’est quoi cette montre?

La Diastar 1 est créé au début des années 60 et a été présentée comme “première montre anti-rayure au monde”.

Avec son design décalé et l’innovation qu’elle représente au niveau des matériaux utilisés, ce modèle est devenu emblématique.

La Rado Diastar original figure toujours sur le catalogue de la marque. Elle se décline dans différentes couleurs et s’affiche au côté de nouvelles version du modèle. Une belle page de l’histoire de la marque Rado.

C’est parti pour une petite remise en forme de cette montre mécanique pour homme

Il s’agit donc d’une montre mécanique pour homme Rado Diastar avec un mouvement automatique ETA 2836-2, qui d’après son propriétaire ne fonctionne plus.

On va donc, pour cette fois s’occuper de sortir le mouvement de sa boite et retirer le cadran et les aiguilles. Et la prochaine fois on s’affèrera à réviser le mouvement.

On retire le bracelet

Pour commencer on retire le bracelet grâce au chasse-pompe, on a déjà abordé le sujet dans un précédent article, on vous laisse découvrir si ce n’est déjà fait : ICI

On remonte le mouvement

Ensuite on procède au remontage du mouvement à l’aide de la couronne pour déterminer si le problème peut provenir de l’emboitage… On s’explique, si le mouvement ne tourne pas dans sa boite et qu’il se met à tourner une fois sorti, cela peut être une piste à suivre quant à la panne de la montre.

Ici au remontage, l’aiguille s’est mise à tourner, ce qui est plutôt bon signe!

On ouvre la boite

Sur cette pièce on a affaire à un fond clipsé. Pour ceux qui voudraient des détails sur comment ouvrir une boite de montre … un article qui aborde ce sujet : ICI

Sur des pièces qui ont déjà vécu une ou plusieurs révisions, des gravures seront peut-être visibles sur l’intérieur du fond de la montre… ceci dit elles ne sont pas toujours lisibles… c’est le cas ici, impossible à décrypter! Peut-être des hiéroglyphes…🤔

On démonte les brides

Le mouvement est souvent maintenu dans sa boite par des brides. Celles-ci sont vissées dans le mouvement et dépassent dans des encoches sur l’intérieur de la boîte de montre.

Ici, sur les deux vis de brides, une s’est dévissée sans souci, mais la deuxième n’a pas été aussi aisée à enlever. Au final elle faisait office de clou plus que de vis, son diamètre trop important à complètement détérioré le taraudage (trou fileté) de la platine.

Brides et vis de brides

On sort le mouvement de sa boite

Pour extraire le mouvement, dans une majorité des cas, il vous faudra d’abord retirer la tige de remontoir, puisque la tige sera “prise” dans un tube. Cependant, d’autres systèmes existent qui ne nécessitent pas cette étape.

Positionnez la tige en position mise à l’heure (tige tirée). Ensuite vous pourrez procéder à son retrait.

Dans certains cas, il vous faudra dévisser (un peu) la vis de tirette pour laisser passer la tige de remontoir et dans d’autres cas, il vous suffira de pousser sur le “bouton” de la tirette.

Ensuite vous pourrez sortir le mouvement de la boite. Pour ce faire, comme sur la vidéo, couvrez la boite avec le coussin d’emboitage et retournez le tout, puis soulevez la boite délicatement.

Enfin vous pourrez remettre la tige de remontoir sur votre mouvement et passer à la suite.

“Bouton” pour débloquer la tige de remontoir

On enlève les aiguilles

Pour retirer les aiguilles, il est préférable de les aligner. Cela permettra de les déchasser toutes à la fois. Ensuite, armé de leviers aux aiguilles ou d’un arrache aiguille et bien sûr de votre plus beau protège cadran, vous pourrez procéder à leur dépose!

On retire le cadran

Différents systèmes permettent de maintenir les pieds de cadran. Au final tout dépendra du mouvement. Dès qu’on en aura l’occasion on vous présentera d’autres systèmes.

Ici des “clefs de cadran” maintiennent les pieds de notre cadran . Il sera nécessaire de les pivoter jusqu’à libérer les pieds du cadran et pouvoir enfin le retirer.

clef de cadran

Au final

Une fois tout ceci fait, nous avons un visuel sur le mouvement complet. On constate une poussière fine dans tout le mouvement (ou en tout cas toutes les parties visibles). Celle-ci peut provenir en partie du taraudage “fichu” dont on a parlé plus haut. Et peut-être à cause d’une usure de certains composants du mouvement…

Nous aurons le loisir de vérifier cela lors du démontage du mouvement…

Suite au prochain épisode! Soyez à l’heure…😉

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...
  •  
  •  
  •  
  •  

4 thoughts on “Comment désemboiter une montre mécanique homme

  1. Daniel says:

    Super, la vidéo et les explications sur le démontage de la Rado ! J’attends la suite avec impatience …

    Répondre

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!

%d blogueurs aiment cette page :