Découverte de l’outillage : le porte-mouvement, les boîtes, la cloche…

Lors du dernier article nous vous présentions les outils servant à ouvrir les boites de montres et le coussin d’emboitage

Aujourd’hui nous parlerons du porte-mouvement, des boîtes, des cloches et enfin des doigtiers de protection. Tout ces outils nous serviront à travailler dans des conditions optimales pendant le montage ou la révision d’une montre.

Le porte-mouvement…

Comme son nom l’indique il sert à accueillir et stabiliser le mouvement lorsqu’il est hors de sa boîte et que l’on doit travailler dessus…

Il peut prendre plusieurs formes :

Les viroles :

D’abord, il existe des ensembles d’anneaux de plastique de plusieurs tailles, réversibles appelés viroles. Leur diamètre peut aller de 7mm jusqu’à 50mm. Ils s’adaptent à une grande variété de taille de mouvements et sont généralement vendus en assortiments de 12 pièces.

Le porte-mouvement universel :

Vous pouvez opter pour le porte-mouvement réglable dit “universel”. Il existe en deux tailles différentes, ils sont réglables par le vissage d’une molette et réversibles afin de couvrir une grande diversité de calibres.

Porte mouvement dit “universel”

Le porte-mouvement à ressort :

Cependant d’autres fonctionnent un peu sur le même principe, cependant l’adaptation au mouvement se fait grâce à des ressorts. Des ergots en nylon ou une bague en métal viennent maintenir le mouvement en place. Pour vous donner un visuel

Le porte-mouvement spécifique :

Il existe également le porte-mouvement dédié à un calibre spécifique. Il s’adapte parfaitement à la plupart des mouvements de cette taille.

Ou carrément le modèle fait pour une référence précise sur lequel des encoches sont prévues pour passer la tige, des poussoir pour tester les fonctions et des vis d’appuis (parfois réglables en hauteur) pour un maintient optimal lors de la chasse des aiguilles.

Finalement le choix dépend des préférences et du budget de chacun.

Boîtes et cloche…

Que ce soit pour l’organisation de nos composants, pour le rangement ou pour éviter la poussière elles sont bien plus qu’utiles!

La cloche :

Elle vous servira de protection contre un des grands ennemis de l’horloger : LA POUSSIERE

Boîte cloche

Les étudiants en horlogerie apprennent parfois de façon assez ludique à couvrir/protéger leur mouvement…

Certains profs “s’amusent” à prendre une petite pincée de poussière (ou des limailles de laiton…) pour en saupoudrer la pièce de l’élève étourdit qui ne l’a pas protégé avant de sortir en pause…

Ceci sous-entend un re-démontage et nettoyage de la totalité du mouvement…

Il est probable que ca finisse par marquer! Toute une vie d’horloger à penser à son prof en mettant sa cloche sur son mouvement avant de partir boire un café… 😄

Les boîtes à compartiments :

Des compartiments, pour compartimenter…😊 oui je sais, ça parait évident …

Mais ces boites vont vous servir à séparer tous les éléments qui composent votre mouvement afin de les classer, limiter les rayes, et aussi éviter la poussière! A condition que la boîte soit bien propre avant le rangement, bien entendu!

Boîte de rangement à casiers
Boîte à casiers

Les boîtes vous permettrons de ranger vos mouvements démontés aussi longtemps que vous le souhaitez sans risquer de perdre d’abimer ou de laisser tout les composants prendre la poussière.

Les doigtiers de protection…

Vous en trouverez des blancs et des roses, généralement en latex. Je crois qu’il en existe en “PP” mais je n’ai pas su trouver de précision sur cette matière… (si vous avez des précisions, n’hésitez pas à nous en faire part). Vous pourrez choisir entre différentes tailles et s’ils sont talqués ou non.

Ce sont des doigtiers fins permettant de garder une bonne sensibilité afin de rester habiles et précis.

Ils nous servirons à protéger les mouvements et ses composants, qu’il n’y ai pas de contact direct avec les doigts.

Car de l’oxydation peut se former sur une pièce à l’endroit où un doigt a été posé, ce qui entraine l’altération de la surface dudit composant. Si c’est possible autant l’éviter!

Doigtiers de protection portés pour toucher un cadran

Petit conseil : changez-en souvent… ils doivent rester propres. On évite de se toucher le visage avec, ce qui les graisserai… et surtout on a tendance à transpirer dedans et on fini la journée avec les doigts qui sentent les pieds!! si si je vous jure c’est du vécu!!

Bien, vous l’aurez compris, en résumé : on évite la poussière, les marques de doigts, les rayures et on organise.

Sur ce, à bientôt pour un nouvel article!

Et soyez à l’heure… 😉

N’hésitez pas partager et à nous suivre sur notre page Facebook Montre l’heure pour être averti de la sortie de chaque nouvel article!

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!

%d blogueurs aiment cette page :