Une montre mécanique pour moins de 100 euros : bonne ou mauvaise surprise ?

On se retrouve aujourd’hui pour le test d’une montre mécanique à moins de 100 euros de chez Aliexpress que j’ai porté pendant 1 an. On va voir ensemble les points négatifs mais aussi, et surtout, les points positifs.

Le contexte

En juin 2022, j’ai décidé d’acheter tous les éléments d’une montre, au détail, pour l’assembler moi-même. Quand je dis « au détail », je parle du mouvement, de la boîte, du cadran, des aiguilles et du bracelet. Mon but était de monter une tocante avec un mouvement mécanique, si possible fiable, pour pas trop cher.

Pour le, « pas trop cher »… Comme souvent, je suis allez voir chez Aliexpress…

Et pour savoir si c’est fiable… Rien ne vaut le test au poignet. Mais combien de temps faut-il pour déterminer si une montre est fiable ou non? Je pense que de la porter pendant un an, dans un premier temps, est un bon début.

Les composants de cette montre mécanique pour moins de 100 euros

Mon but était de monter une tocante avec un mouvement mécanique, si possible fiable, pour pas trop cher, oui mais pas que!! J’avais une deuxième intention en tête : qu’elle soit « facilement » faisable même par un débutant. Par conséquent il fallait quelque chose d’un peu plus gros que le calibre 101 de chez Jaeger LeCoultre.

  • Pour le calibre, j’ai donc choisi le ST36 de chez Seagull. C’est le clone du mouvement Suisse ETA 6497, et les dimensions (16 lignes ½ = Ø 36,60 mm) sont appréciables quand on débute. Prix : 34 euros. On vous pose ici une vidéo comparative des deux mouvements.
  • Pour le boitier, j’en ai trouvé un en acier qui me plaisait bien et qui semblait un peu plus travaillé que les autres. Il y a différentes finitions dessus. Les cornes sont polies, le côté de la carrure est brossé, dans les fraisures du boitier c’est sablé… Bref, un bel esthétique pour seulement 34 euros.
  • Au niveau du cadran et des aiguilles, j’ai acheté un ensemble style montre Pilot de IWC. Cadran gris et aiguilles noires brillantes. Les aiguilles noires brillantes ne me plaisent pas plus que ça et je ne l’avais pas remarqué au moment de commander, mais passons… Le lot m’a coûté 15 euros.
  • Pour ce qui est du bracelet, j’ai pris un Nato en nylon. Et je pense qu’au niveau Rapport Qualité / Prix, le textile est un bon choix. J’en ai pris deux, un blanc et un gris, noir qui m’ont coûté moins de 5 euros.

Au niveau de l’assemblage, rien d’extraordinaire. Je vous détaillerai ça dans un article et une vidéo ultérieurement avec une nouvelle montre. Quant à la marche du mouvement, elle était déjà très correcte, mais je souhaitais l’améliorer un tout petit peu, je l’ai donc légèrement retouchée. Et je n’ai rien modifié d’autre.

Une année au poignet

Alors voici ce qui s’est passé pendant cette dernière année.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Révision de la Yema Wristmaster vintage après le petit incident...

J’ai porté cette montre 9 mois sur 13. J’avais envie de changer de temps à autre et il y a quelques fois ou elle restait de côté sans tourner.

Je n’ai pas fait spécialement de misère à cette montre, mais je ne l’ai pas ménagée non plus. Elle m’a accompagné pour le lavage de main, pour certains travaux (perçages et autres petites bricoles), un déménagement, je l’ai magnétisée et démagnétisée plusieurs fois (pour les vidéos de la chaîne), des parties de golf, balades sur la plage (dans le Nord il y a beaucoup de vent et le sable vole…), elle à subie une chute ou deux et bien d’autres péripéties encore. Rien de foufou mais je ne faisais pas spécialement attention à quoi que ce soit.

Au final, elle a bien vécue, et on en voit quelques petites conséquences aussi bien sur le boitier que sur le verre.

Les points négatifs

En fait, il n’y en a pas énormément…

  • Les indications des minutes sur le cadran qui sont légèrement cachées par le boitier.
  • Les arêtes de la couronne étaient un peu trop brutes, elles irritaient mon poignet. Avec le temps heureusement les arrêtes se sont émoussées.
  • La tenue des vis est à revoir. Deux d’entres elles se sont dévissées au cours de l’année, dont une au bout de 24h.
  • Et le dernier détail… Le diamètre de cette montre qui est de presque 45mm. Je n’était suis pas fan des « grosses montres » et au début j’avais du mal. Mais avec le temps, je m’y suis habitué et je la porte encore aujourd’hui avec plaisir.

Les points positifs

Il y en a beaucoup plus que ce à quoi je m’attendais.

  • Comme je le disais avant, le diamètre que j’ai fini par apprécier.
  • La précision plus que bonne car je ne suis même pas certain de l’avoir remise à l’heure une seule fois pendant cette année à mon poignet. Sauf quand elle était désarmée bien évidemment.
  • Le fond ouvert sur le mouvement qui, même s’il n’est pas de haute qualité, est toujours sympa à voir et à montrer au gens qui ne savent pas ce qu’il y a à l’intérieur d’une montre mécanique.
  • Le bracelet est très qualitatif également pour son prix. J’en avais acheté des bien plus chers pour la même chose.
  • Et pour finir, le prix global de la montre, qui est vraiment bas comparé à d’autre pour une qualité équivalente de mon point de vue.

Le test en vidéo

Durant mon défi 30 jours, 30 vidéos, sur You tube j’ai fait une vidéo au sujet de cette montre mécanique à moins de 100 euros, je vous invite à la regarder en complément de l’article que vous venez de lire, et à vous abonner à notre chaine si ce n’est pas déjà le cas!

Voilà pour ce test, je continuerai à la porter encore au moins cette année pour suivre l’évolution et je vous en reparle l’an prochain. A bientôt et n’oubliez de nous suivre sur les réseaux.

Sur ce, soyez à l’heure !!!😉

Si vous avez aimé, vous êtes libre de le partager...

Un avis, une idée , une question... Laissez nous un petit mot!